-->

Sarah Biasini comédienne

Sarah Biasini, un sourire à la Vie...

25 octobre 2016

Critique La Voix du Nord

 

Psychanalyse du triangle amoureux

 

 

De la bombe !

Si Bénabar fut relativement convaincant dans le rôle du jeune psy, c’est bel et bien David Mora, dans celui du cuisiniste délaissé par sa femme, qui lui a volé la vedette. Il est vrai qu’il sait incarner avec une infinie justesse le beauf pas si beauf, en exprimant avec une subtilité rare, sous la couche de menaces et de rodomontades, toutes les nuances de la détresse amoureuse. Grenade à la main, il a fait de ce spectacle un spectacle pour le moins explosif.

Sacré défi

Pas simple a priori d’imaginer une comédie à partir d’un cabinet de psy mais, dans sa co-écriture avec Hector Cabello Reyes, Bénabar a su relever le défi allant jusqu’à renouveler le thème du triangle amoureux en le pimentant d’un savoureux choc des cultures entre un employé bas du front et un bobo intello. Comme quoi…

Tout en finesse ?

En bon interprète, Bénabar a su faire preuve d’une jolie présence, avec finesse et naturel pour endosser ce rôle de psychiatre effarouché et exaspéré car vulnérable. Et l’on aurait apprécié que le texte fasse aussi dans la finesse alors qu’il fut truffé de références psychanalytiques plus lourdes les unes que les autres. Et la scène d’improvisation analytique où le mari jaloux s’est mué en psy n’a vraiment rien arrangé…

Instant magique

Même si elle annonça le dénouement de la pièce, l’entrée en scène de Sarah Biasini fut un enchantement. Dans son long ensemble jaune, son charme et sa présence ont soudain illuminé la pièce. Très nuancée dans sa brève partition, la digne fille de sa mère aura semé le trouble tant son regard et sa moue un peu triste aura rappelé celle qui pour toujours restera la mythique Sissi.

J.-P. L. (CLP) Photos  : P. AUVE  

 

Encore et toujours des références à cette diable de Sissi !! Quand cela cessera-t-il ? Et puis Sarah EST Sarah et non une copie de Romy. Elle nous le prouve à chaque nouvelle pièce et inutile d'aller au théâtre pour retrouver la mère alors que la fille est une comédienne de talent et mérite toute notre attention ... Oui, j'ai envie de pousser une gueulante car toutes ces comparaisons m'exaspèrent....Sandrine.

Posté par sandrine66 à 23:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 octobre 2016

Interview Sarah pour L'Officiel de la Mode

Sarah1

Sarah Biasini

39
ans

Sarah Biasini porte en elle l’héritage d’une grande famille d’artistes – Romy Schneider est sa mère. Elle démarre ce mois-ci une tournée pour la pièce de théâtre Je vous écoute, écrite par Bénabar et Hector Cabello Reyes, et mise en scène par Isabelle Nanty. À partir de janvier 2017, elle entamera un autre tour des théâtres français avec le classique de Feydeau Un fil à la patte, mis en scène par Christophe Lidon.

Le plus bel âge de votre vie jusqu’à aujourd’hui ?
Maintenant. J’arrive à la deuxième partie de ma vie, fondamentale, avec plein d’expériences à venir et à vivre mieux.

Votre lien avec Goyard ?
J’ai connu la maison par ma mère, cliente fidèle. Goyard fait partie du patrimoine français : un travail d’une précision extrême, des matériaux nobles, une transmission de père en fils. Qu’une maison perdure de cette façon, cela m’émeut.

Vieux château ou maison design ?
Château design. J’adore le mélange de l’ancien et du moderne, l’un met en valeur l’autre, comme la pyramide du Louvre dans la cour Napoléon.

Un objet pour vivre les 95 prochaines années ?
Le Marin de Gibraltar de Marguerite Duras.

J.M.

Posté par sandrine66 à 00:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2016

Exposition Romy Schneider 2018

Posté par sandrine66 à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2016

Retransmission télévision

Théâtre en direct le samedi 22 octobre 2016 en première partie de soirée sur la chaîne Paris Première : depuis Lille, retransmission du spectacle "Je vous écoute".

 

 

Posté par sandrine66 à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2016

instagram

Quelques photos de Sarah biasini sur instagram compte Sarah _biasini _comédienne

Posté par sandrine66 à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juillet 2016

Tournée RING 2017

Voici les premières dates de tournée de la RING          

 

affiche RING

  Saint-Lô (50) -Mardi 17 janvier 2017 à 20h30 - Théâtre de Saint-Lô

  • Le Chesnay (78) - Vendredi 10 mars 2017 à 20h30 - La Grande Scène du Chesnay
  • Cambrai (59) - Mercredi 26 avril 2017 à 20h00 - Théâtre de Cambrai

 

phoca_thumb_l_12-ring_bd-2015

phoca_thumb_l_14-ring_bd-2015

 

Posté par sandrine66 à 23:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2016

Un bien joli court-métrage

Printemps de vie from Igor Trifunovic on Vimeo.

Posté par sandrine66 à 20:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juillet 2016

Voici la photo qui me touche le plus. Jeudi soir, cette poupée a été abandonnée par une petite fille. Qu'est devenue l'enfant ?? Tristesse et colère de savoir tant de pitchouns tués à l'aube de leur existence, emplissent mon coeur....

Nice poupée

Posté par sandrine66 à 20:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2016

ROMAIN GARY

Posté par sandrine66 à 13:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]

L'horreur

On ne peut pas rester insensible aux derniers évenements tragiques qui ont endeuillé la Promenade des Anglais :

ATTENTAT NICE - Un chauffeur a foncé dans la foule ce jeudi 14 juillet sur la Promenade des Anglais à Nice, en plein feu d'artifice. La piste de l'attentat est privilégiée, ont compterait des dizaines de morts et les Niçois ont été incités à rester cloîtrés chez eux...  

 

fous d'Allah, kamikazes, voleurs de vies, vous ne nous abattrez jamais car si certains d'entre nous tombent sous vos armes d'autres se léveront pour vous combattre.

Au travers des 84 victimes décédées lors de l’attaque survenue à Nice jeudi soir, on dénombre plus d’une dizaine d’enfants. Chez la soixantaine de blessés, dont les 18 admis en urgence absolue à l’hôpital Lenval, 54 sont des enfants.

 

             

Posté par sandrine66 à 00:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]