-->

Sarah Biasini comédienne

Sarah Biasini, un sourire à la Vie...

05 décembre 2009

Critique d'ARTISTIKREZO

kesce1

Un frère et deux sœurs se retrouvent le temps d’un week-end dans la maison de leur enfance. Le but de cette réunion familiale ? Dresser l’inventaire des tableaux de leur peintre de père, atteint de la maladie d’Alzheimer. Inventaire qui s’avèrera être avant tout celui de leur propre vie, de leurs rancœurs tenaces comme de leurs inavouables secrets. C’est au Ciné 13 Théâtre en plein cœur de Montmartre que Salomé Lelouch nous convie à partager les joies et les drames de cette famille complexe et déjantée comme on les aime. Intimité, névroses et humour garantis !

Comme à la maison


Musique enlevée, décor délabré et éclairage nuancé. C’est confortablement nichés au creux des larges fauteuils de l’ancien Théâtre du Tertre que les spectateurs de Qu’est-ce qu’on attend ? peuvent doucement s’imprégner de l’ambiance particulière créée par Salomé Lelouch et sa troupe.

Au programme, rencontre avec trois individus hauts en couleur ! Interprété par Benjamin Bellecour, Laurent est l’aîné de la famille. Un trentenaire déphasé et dépassé par les non-événements de sa vie et qui, afin d’être sûr de ne pas la rater, a préféré ne rien en faire. Ludivine la benjamine, jouée par Rachel Arditi, a quant à elle choisi le risque et l’émancipation, désireuse de « monter » à Paris afin de gravir les degrés de l’échelle sociale et de masquer ses failles personnelles sous ses succès professionnels. Enfin Marie campée par Sarah Biasini, est la sœur cadette, femme au foyer peu sûre d’elle, plus à l’aise dans son costume rétro de mère dévouée que dans sa peau de femme libérée.

Trois caractères en quête d’eux-mêmes, et qui malgré la disparition de leur mère et les absences mentales de leur père, tentent de recomposer le puzzle de leur histoire, sur fond de comédie cocasse, de petits drames et de rebondissements en tous genres.

kesce2

« Au fond, qu’est-ce qu’on attend ? »

Tout en mouvement, les personnages investissent l’espace, se croisent et s’affrontent lors d’intermèdes musicaux symboliques, ou s’isolent lors de prises de conscience fiévreuses. Du babyphone dénonciateur au téléphone déconcertant en passant par le hors-scène signifiant, tout ici est question de communication.

Aux incontournables monologues permettant à chacun de croquer son autoportrait, viennent s’ajouter de savoureux apartés avec le public, qui suspendent sans prévenir le drame en train de se jouer. Sorte de ronde des corps pour soliloques intérieurs où les amertumes et les espoirs se bousculent, entre semi-inconsciences et débits de paroles incontrôlés.

Intelligence d’une mise en scène qui, en enchevêtrant dialogue familial et dialogue avec soi-même, rehausse avec élégance l’écart existant entre ce que l’on tait et ce que l’on assume devant ceux qui nous sont le plus proche : cris intérieurs contre sourires de circonstances.

kesce4

Nouvelle Génération

On savait le dynamisme de la fine équipe emmenée par Salomé Lelouch qui, associée depuis six ans à Benjamin Bellecour, s’applique à réinventer le théâtre construit par son père Claude Lelouch, à l’occasion du tournage d’Edith et Marcel, en 1983.

Pièce familiale dans un lieu convivial, Qu’est-ce qu’on attend ? est remarquablement animée par la nouvelle génération du théâtre français, trois acteurs talentueux dirigés d’une main de maître. Au milieu des entrechats mécaniques de Rachel Arditi surprenante, et des monologues volubiles de Sarah Biasini touchante, viennent se glisser les répliques ciselées et cinglantes de Benjamin Bellecour, hilarant dans son rôle de penseur désabusé : « Quelle est la différence entre un philosophe et un raté ? » « Y’en a un des deux qui déprime ! » / « Un père lâche ? Quel homme ne l’est pas? Tout ceci est d’une banalité vexante ! »

Un texte énergique qui revisite sans en avoir l’air les codes et clichés de la conversation familiale type. Une écriture dramatique et scénique qui flirte avec le drame et le drôle, les péripéties et le suspense sans cesse reconduits, sans jamais verser dans l’invraisemblable. Le tout sur fond de chansonnette gaie et entêtante : celle de Ray Ventura, fédératrice et essentielle, comme la famille.

kesce3

" Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? » Question existentielle d’une célèbre rengaine qui nous trottera dans la tête encore longtemps et dont la réponse est esquissée avec goût dans ce petit jeu de massacre réjouissant, par ces jeunes acteurs passionnants. A voir et à revoir sans plus attendre. Forcément.

Laetitia Ratane

Posté par sandrine66 à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2009

Qu'est ce qu'on attend avec Sarah Biasini

"L'écriture est intelligente (les trois personnages sont très complémentaires), le jeu des comédiens soignés et la mise en scène impeccable."

Team : http://www.actuspectacles.com/

Posté par Marie5188 à 14:39 - QU'EST-CE-QU'ON ATTEND ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2009

7 à voir

Posté par Marie5188 à 02:18 - QU'EST-CE-QU'ON ATTEND ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2009

Le Fou du Roi

On se demande, qu'est ce qu'on attend ?

12h08', Sarah Biasini répond avec naturel : heu... j'attends, j'attends le déjeuner là...

sb

Posté par Marie5188 à 15:45 - QU'EST-CE-QU'ON ATTEND ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2009

Interprétations (qu'est-ce qu'on attend ?)

Comédie écrite et mise en scène par Salomé Lelouch, avec Rachel Arditi, Benjamin Bellecour et Sarah Biasini.

Réunis dans la maison familiale pour faire l’inventaire des tableaux de leur père âgé et dont la mémoire s’enfuit, deux sœurs et un frère aux parcours et aux caractères très différents cherchent à en savoir plus sur une partie obscure de leur passé, tout en réglant au passage quelques comptes entre eux.

Salomé Lelouch imagine et met en scène des retrouvailles familiales. Sur le thème des relations fraternelles et des secrets, "Qu’est-ce qu’on attend ?" est un brillant et haletant scénario aux dialogues percutants, très cinématographique. L’impression est encore renforcée par le décor très réussi de Sarah Bazennerye qui laisse apparaître l’extérieur, et par tous les contrechamps et personnages qu’on ne voit pas mais qu’on imagine (derrière la porte, au bout du téléphone…) Efficace, la musique (signée Pad) met en valeur à la fois les ingrédients de la légèreté et du suspense.

Les trois interprètes sont tous remarquables dans des registres différents. Rachel Arditi donne le rythme avec une vivacité et un abattage impressionnants. Elle est parfaite en jeune femme moderne. Sarah Biasini, quant à elle, irradie totalement le plateau. Elle donne à son personnage toute la complexité d’une femme devenue sans doute mère trop vite. Enfin Benjamin Bellecour est un frère agaçant et attachant à la fois, plein de cynisme et de charme ; il livre une prestation impeccable.

Très belle surprise donc que cette pièce de Salomé Lelouch, remarquablement mise en scène, qui touche au cœur. Et si finalement ce qu’on attendait n’était pas de retrouver cette part d’enfance enfouie ? Et ce qui est finalement le secret le plus précieux que retrouveront ces trois-là, tout comme le lien fraternel qui les lient au fond plus qu’ils ne pouvaient le supposer...

Un très beau moment.

Nicolas Arnstam : http://www.froggydelight.com/

Posté par Marie5188 à 13:08 - QU'EST-CE-QU'ON ATTEND ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 novembre 2009

sb007

" On ne peut voir la poésie nulle part si l'on ne la porte pas en soi "

Proverbe oriental

Posté par sandrine66 à 06:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LCI

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Posté par sandrine66 à 04:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 novembre 2009

SB3

Posté par Marie5188 à 14:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Qu'est ce qu'on attend ?

Extrait

Interview du 20 novembre 2009

Salomé Lelouch et Sarah Biasini étaient les invitées de la Matinale pour parler de la pièce "Qu'est-ce qu'on attend ? mis en scène par Salomé Lelouch au théâtre Ciné 13.

Posté par Marie5188 à 11:52 - QU'EST-CE-QU'ON ATTEND ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2009

Arrivée à Europe 1

Toujours avec le sourire, Melle la Comédienne se prête au jeu des photos et des autographes.

Posté par sandrine66 à 19:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]