-->

Sarah Biasini comédienne

Sarah Biasini, une comédienne de talent.

17 décembre 2016

A venir très bientôt

fil

Posté par sandrine66 à 22:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 décembre 2016

joyeuses

Posté par sandrine66 à 23:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 décembre 2016

Une comédie à l’effet Bénabar

Source : Courrier Picard.fr - 12 décembre 2016

Je vous écoute

Le chanteur co-signe et interprète « Je vous écoute », une pièce de boulevard aux côtés de David Mora et Sarah Biasini. A voir mardi 13 décembre à Saint-Quentin.

Après la chanson (L’Effet papillon, Politiquement correct, Paris by night), la télévision et le cinéma, Bruno Nicolini, alias Bénabar, fait sa grande entrée dans le monde du théâtre. Il est à l’affiche de Je vous écoute avec David Mora (Fabien dans "Scènes de ménag"e sur M6) et Sarah Biasini [...].

Cette pièce de boulevard marque une nouvelle étape dans sa carrière puisqu’elle est la première qu’il écrit et interprète. Co-signée avec son complice Hector Cabello Reyes, elle est mise en scène par Isabelle Nanty, celle-là même qui avait poussé Bénabar à monter pour la première fois sur scène en 2011 dans "Quelqu’un comme vous".

Règlement de comptes chez son psy
D'habitude, son psy, on vient le voir parce qu'on a besoin d'aide. On le paye et il écoute. On évite si possible de le provoquer, de l'insulter voire de le menacer physiquement. En échange, le psy évite, normalement, de vous traiter de con, de vous humilier ou de menacer d'appeler la police. Ici, ce n’est pas tout à fait ça… Et d’ailleurs, pourquoi ces deux types, un cuisiniste et un psy, vont-ils passer ensemble la plus étrange journée de leur vie ? A cause d'une femme bien évidemment !

Au final, entre un mari en mal d'amour, un psy claustrophobe, une femme qui rêve d'aller à Lisbonne et un tas d'autres personnages tous aussi dérangés les uns que les autres, une seule chose est sûre : plus rien n'est sûr !

Posté par sandrine66 à 19:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 décembre 2016

Posté par sandrine66 à 00:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]